Formation 2 – Le Symbole

48,00 TTC

Ce module de formation en ligne facilite le choix des symboles utiles à nous faire comprendre durablement d’autrui.

Vidéo  Formation 2 :  le symbole

1 – Rôle sociétal et individuel du symbole au XXI° siècle et depuis 10.000 ans
2 – La méthode Le Nôtre, plus actuelle que jamais!
3 – Les américains, toujours aussi concrets avec les idées!
4 – Succès total et intemporel de la méthode sur les quatre continents

 

Contexte

Le principe du symbole (symboleum) remonte au dieu Hermès (Mercure chez les Romains). On brisa une tablette d’argile en deux morceaux qu’on lui remit ainsi qu’au général qui se battait au delà des lignes ennemies. Les deux hommes ne se connaissant pas, la juxtaposition des deux morceaux leur permit de s’identifier respectivement.

De tous temps, la forme symbolique du cœur a permis sans ambigüité à un enfant, à un adolescent et à une personne d’âge mûr d’évoquer l’amour; étant entendu que leur conception de l’amour diffère en fonction de leur maturité.

Le symbole est donc une forme ancrée dans l’inconscient collectif. C’est un outil de communication non-verbal, adapté à chaque maturité individuelle.

Signe de reconnaissance de sens, le symbole s’affiche partout où l’homme souhaite indiquer quelque-chose d’important à un observateur. Chaque idéogramme, caractère alphabétique, panneau de circulation automobile, est un symbole. La taille et l’entretien d’un vêtement s’expriment par des symboles. L’identité d’une nation, la destination d’un immeuble ou d’un document, … s’expriment avec des symboles.  L’homme utilise l’interface symbolique depuis des millénaires, pour délivrer des messages subtils et relatifs à son existence sur Terre comme au sein du Cosmos. Le rationalisme scientifique démontre comment on s’anime. La pensée symbolique le complète par une quête de sens: qu’est-ce qui nous anime? La symbolique évolue-t-elle dans le temps: de mémoire d’homme, la nature divine et le soleil sont représentés par un macaron et plus simplement, par un point au milieu d’un cercle. Ce qui est Soleil dans la chrétienté est Lune dans la culture précolombienne, la pomme de pin d’occident correspond au lotus oriental pour dans les deux cas, nous rappeler à la glande Pinéale (épiphyse) dont les indous soulignent l’importance par un point rouge maquillé au milieu du front. Si les pommes de pins décorent les immeubles haussmanniens, des objets religieux et le mobilier depuis des siècles., c’est pour nous rappeler à notre sensibilité aux énergies subtiles (bien au-delà des cinq sens). Savez-vous que c’est précisément la glande pinéale qui transforme l’hormone sérotonine en mélatonine, deux substances génératrices du bien être et de joie?

Piobb écrit au XIX° siècle que le temple de la Connaissance compte cinq pièces. Les deux pièces de la façade sont la symbolique et la mythologie. Elle n’ouvrent qu’à l’extérieur et ne donnent pas accès au saint des saints. Les portes latérales y accèdent via l’astrologie et la magie à condition d’utiliser au moins trois des techniques représentées par ces pièces. L’accès par le fond est direct mais c’est il est lent et fastidieux. C’est l’alchimie. Quel que soit le chemin emprunté, Piobb précise qu’une fois dans le saint des saints, l’aspirant ressent une frustration jusqu’à ce qu’il découvre un orifice ouvrant de cette pièce vers l’une de celles qui sont aveugles en façade : le symbole !

Les marques et les logos ont un impact durable lorsqu’ils transmutent l’intention de leur créateur.