Le Symbole

Le principe du symbole (symboleum) remonte au dieu Hermès (Mercure chez les Romains). On brisa une tablette d’argile en deux morceaux qu’on lui remit ainsi qu’à un général qui se battait de l’autre côté des lignes ennemies. Les deux hommes ne se connaissant pas, la juxtaposition des deux morceaux leur permit de s’identifier mutuellement.

De tous temps, la forme symbolique du cœur a permis sans ambigüité à un enfant, à un adolescent et à une personne d’âge mûr d’évoquer l’amour; étant entendu que leur conception de l’amour diffère en fonction de leur maturité.

Le symbole est donc une forme ancrée dans l’inconscient collectif et un outil de communication non-verbal, adapté à chaque maturité individuelle.

Signe de reconnaissance de sens, le symbole s’affiche partout où l’homme souhaite indiquer quelque-chose d’important à un tiers intelligent. Chaque idéogramme, lettre de l’alphabet, panneau de circulation automobile, est un symbole. La nature et l’entretien d’un vêtement s’expriment avec des symboles. L’identité d’une nation, la destination d’un immeuble ou d'un document, … s’expriment avec des symboles.

L’homme utilise la symbolique depuis des millénaires, pour délivrer des messages subtils et relatifs à son existence sur Terre et au sein du Cosmos. Le rationalisme scientifique démontre comment on s'anime. La pensée symbolique le complète par une quête  de sens: qu'est-ce qui nous anime ? De mémoire d’homme, la nature divine et le soleil sont représentés par un macaron et plus simplement, par le point au milieu du cercle. La nature des symboles n’en affecte pas la valeur : à la rose des occidentaux, correspond le lotus des orientaux. Symbolisant la glande Pinéale (épiphyse) dont les indous soulignent de leur côté l’importance par un point rouge maquillé au milieu du front, les pommes de pins décorent nos immeubles, nos objets religieux et nos meubles depuis des siècles pour nous rappeler que si nous le désirons, nous pouvons nous rendre sensible à des énergies plus subtiles que celles couramment perçues par nos cinq sens. En effet, la glande pinéale permet de transformer l’hormone sérotonine en mélatonine, deux substances génératrices du bien être.

Lire la suite :
Géométrie Sacrée : « Le symbole, outil d’éveil de toutes les consciences »

  • marbre de Carrare - Parc de Versailles
  • Grille au Lys, de la CDC à Paris, Pain de Sucre de Sainte Adresse
  • Spires (Jardin Albert Kahn) Symboles de l'Astrologie - Josiane CHARTIER, Astrologue astro.jchartier@@gmail.com
  • Plaque de la sonde Pioneer, Signalisation symbolique pour le nouvel Internet
  • Logos, sigles et symboles calés sur la géométrie sacrée
  • Pomme de pin, symbole universel de la glande Pinéale
  • Symbolique Romane : La Perle indique le lieu de passage de l'énergie
  • Enseignes symboliques (Barcelone)
  • A. Gaudi - Symboles ésotériques à Barcelone, et cariatide à Toulouse
  • Le Lys = intermédiation, Roue d'Imbolc = fête Celte de la purification hivernale
  • Chien et Terre = Fidélité; Coquille St Jacques et Pommes de Pin (Pinéale) à Marrakech
 alt=